5 tendances e-commerce attendues en 2021

La plupart d’entre nous sont prêts à mettre l’année 2020 derrière eux. Mais que devons-nous attendre de l’avenir ? Comment s’y préparer ? Découvrez nos prévisions pour 2021.

En 2020, les prévisions ont été revus à la baisse et la plupart des entreprises ont dû improviser. Mais pour le e-commerce, tout ne s’est pas si mal passé. Lorsque le confinement a débuté, les consommateurs se sont tournés vers les boutiques en ligne par nécessité et un « Nouveau Consommateur » est né. Les résultats ont été phénoménaux – le e-commerce a connu dix ans de croissance en quelques mois seulement ! Et si vous me posez la question, je pense qu’il est juste de s’attendre à ce que cette tendance se poursuive en 2021. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement pour l’industrie ?

En résumé, je prédis que les marques vont se concentrer davantage sur l’expérience qu’elles offrent. Est-ce qu’elles créent de bonnes relations avec leurs clients ou les envoient dans une impasse ? Elles seront de plus en plus désireuses de garder les clients actuels et se concentreront sur la fidélisation plutôt que sur l’acquisition. Les marques voudront donc créer un engagement réciproque avec leurs clients, en se concentrant réellement sur l’individu. Je pense que nous verrons également les marques devenir plus réceptives aux demandes des clients en matière d’environnement et d’autres questions émergentes.

Alors que les achats sur ordinateur vont refaire surface, l’utilisation des assistants vocaux va diminuer :

Si Alexa d’Amazon et Google Home ont été conçus pour faciliter les achats des consommateurs (par exemple : “Alexa, achetez-moi du papier toilette”), les acheteurs sont toujours très visuels lorsqu’il s’agit de faire un achat. Nous voulons voir le produit, lire les avis et comparer le coût avant d’ajouter un article à la caisse. Je prédis donc que si les clients peuvent expérimenter les assistants vocaux, cela ne transformera pas le e-commerce tel que nous le connaissons. Cependant, comme beaucoup de gens s’attendent à continuer à télétravailler jusqu’à la moitié de l’année 2021 (au moins…), je pense qu’il y aura une augmentation des achats sur ordinateur et moins sur mobile.

Les e-commerçants vont expérimenter des options de livraison plus durables :

Les clients ne recherchent plus seulement des produits et des emballages durables. La préoccupation environnementale s’étend désormais à la manière dont la commande est livrée. Et, si certaines marques compensent déjà l’empreinte carbone de leurs livraisons, nous prévoyons que certains e-commerçants aillent plus loin dans la démarche. En outre, la tendance des véhicules électriques, ou même la livraison à vélo, devrait s’accentuer. Mais cette tendance du e-commerce va-t-elle durer ? Seul l’avenir nous le dira ! Mais les enjeux environnementaux peuvent avoir un impact important sur les entreprises.

Je prédis des gains petits et puissants pour les PME :

Alors que des grandes marques mondiales comme Amazon semblent toujours dominer le marché du e-commerce, les consommateurs choisiront de plus en plus de faire leurs achats

auprès de marques indépendantes, plus petites. Afin de soutenir le commerce local, les clients rechercheront des petites marques qui correspondent à leurs valeurs. Les petits commerçants qui peuvent établir des relations significatives directement avec les clients, grâce à la personnalisation et à la communication ciblée, en récolteront les fruits.

La personnalisation sera la clé :

Lorsque le confinement sera levé et que les acheteurs retourneront dans les boutiques Brick&Mortars, celles en ligne devront faire des efforts supplémentaires pour garder leur place sur le marché. Ce dernier étant déjà saturé, les marques devront se différencier. Pour ce faire, elles devront offrir une expérience d’achat digitale transparente et positive et revoir le parcours client qu’elles proposent, puis ajouter des points de contact personnalisés à valeur ajoutée.

Fidélisation des clients > acquisition de clients :

Comme de nombreux magasins Brick&Mortars continueront à subir des restrictions, les ventes en magasin risquent de rester instables pendant un certain temps. Il est probable que davantage de marques donneront la priorité au e-commerce et aux modèles de vente directe au consommateur à l’avenir. Les e-commerçants s’attacheront à offrir une expérience d’achat en ligne positive. Une communication cohérente les aidera à fidéliser leurs clients. Toutefois, les emails prêts à l’emploi ne suffiront pas. Les clients s’attendront de plus en plus à recevoir des messages personnalisés et précis pour chaque commande.

Quelles sont les tendances attendues du e-commerce ?

En résumé, je prédis que l’expérience client deviendra un champ de bataille entre les marques. Je pense que la personnalisation, la fidélisation des clients et la responsabilité sociale des entreprises seront les outils que beaucoup de e-commerçants utiliseront pour se différencier les uns des autres en 2021. La bonne nouvelle, c’est que parcelLab peut vous donner une longueur d’avance pour offrir une expérience client exceptionnelle.

Si vous désirez davantage d’informations sur la façon dont parcelLab peut aider vos équipes, ou si vous souhaitez programmer une démo, n’hésitez pas à nous contacter !

About the Author: Amina
Amina est Junior Marketing Manager chez parcelLab France. Elle aide les e-commerçants à répondre aux défis qu’exige la vente en ligne en partageant et en analysant les tendances du marché.